3 - ENEDIS, big brother va disposer de nos données personnelles - Les risques du piratage.

Il lui sera possible d’utiliser ou de revendre à des tiers les données obtenues gratuitement dans nos habitations. Qui peut croire que nos données ne seront pas utilisées sans notre consentement ? Enedis et la Cnil tentent de nous rassurer en nous disant que tout est sous contrôle... Ne ratez pas cette vidéo !



2ème risque : il est possible que nos données soient un jour ou l’autre piratées par des hackers (comme c’est déjà le cas du wifi), de potentiels voleurs/hackers pourrons voir si le lieu est inoccupé (en vacances) grâce aux données récoltées. Voir article : Le Linky est-il bien sécurisé ?

3ème risque : nous savons qu'un des avantages du LINKY pour EDF, pour des raisons légales et encadrées, est de pouvoir couper ou rétablir l’électricité à distance. 
Qu'est-ce qui empêcherai des hackers de le faire au niveau local, voir régional ou national ? mais cette fois-ci pour ne la rétablir qu'après paiement d'une rançon ? (il est de notoriété publique qu'il existe déjà des cas avérés de prise de contrôle informatique ou d’atteinte grave sur des petites, moyennes et grandes entreprises qui doivent payer une rançon pour décrypter leurs données). 
Aujourd’hui, des hackers ont déjà réussi en local à le faire en Allemagne, qui par ailleurs a décidé de ne pas imposer de compteur communicant aux particuliers.

4ème risque : que se passerait-il en cas de coupure nationale de longue durée avec notre parc de centrales nucléaires ? Voilà des risques qui méritent à eux seuls un carton rouge à ce système.


Une vidéo ci-dessous très compréhensible sur tous les risques de hacking incluant le Linky, il manque tout de même le risque de hacking concernant la liaison entre votre Linky et le concentrateur ou bien entre le concentrateur et Enedis (liaison sans fil).