Linky-news 2018/3


--- 30/09/18 ---

L'usine nouvelle : L’Elysée a nommé l’ex porte-parole du candidat Emmanuel Macron, Arnaud Leroy, au poste de président de l’Ademe. C’est donc Arnaud Leroy, l’ex- porte-parole d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle, qui va remplacer Bruno Léchevin, en fin de mandat, à la tête de l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Cet ancien syndicaliste et ex-Médiateur de l'énergie, avait été nommé président de l’Ademe en 2013 par François Hollande. L’Ademe est le bras armé de l’Etat pour accompagner la transition énergétique. Elle dispose d’un budget d’environ 500 millions d’euros essentiellement des dotations de l’Etats et compte un millier de collaborateurs. La gestion de ses comptes avait été pointée par la Cour des comptes début 2017. Les magistrats lui reprochent d'engager plus de dépenses que son budget ne le permet.
Celui-ci est un pro-Linky, étonnant non pour un proche de Macron (l'ADEME étant une agence gouvernementale) ? Il nous ressert dans des interviews comme la dernière avec Yves Calvi sur RTL (qui est pour le coup un piètre contradicteur) les pauvres arguments habituels pour le Linky en ignorant copieusement tous les arguments du contre... Exactement tout ce que les Français ne supportent plus de constater !


--- 28/09/18 ---

> Bonne nouvelle : le Linky est en première page de 60 millions de consommateurs, ce qui revient à dire que les gens se sentent de plus en plus concernés par ce problème et que notre travail commence à payer. 
Mauvaise nouvelle, l’enquête réalisée n'en ai pas une : ils se contentent de répéter les arguments d'Enedis et participent à la désinformation du public comme d'autres médialobbies...

> Linky : comment des lettres déstabilisent les clients de la Nièvre refusant l'installation du compteur : 
Voici le genre de phrase utilisée par Enedis ou son sous-traitant : « dans le cas contraire et sans nouvelle de votre part dans un délai de quinze jours, nous nous réservons le droit d’engager votre responsabilité devant les tribunaux compétents »
Et voici ce que répond SYLVIE ANNE (déléguée territoriale Nièvre d'Enedis) : il ne faut pas prendre le message au pied de la lettre. C’est une lettre type. Elle fait partie des relances classiques. Le consommateur reste libre pour le moment.

Donc tout est normal, la menace est normale mais il ne faut pas s'inquiéter. Le pire est qu'elle en rajoute une couche en disant que le consommateur reste libre pour le moment, sous-entendu que plus tard ce ne sera peut-être pas le cas !

Nous répétons donc que ceci est inadmissible et qu'aucune loi n'impose le Linky à l'usager et par conséquent il ne risque rien à le refuser ni devant la justice ni devant Enedis !!!

> Etude de l'impact des CEM sur les femmes enceintes :


Etude de l'impact des CEM sur les femmes enceintes

> Voici une entreprise de Bigdata qui fait la publicité de ce qu'elle peut faire grâce aux compteurs communicants de type Linky, on comprend bien que tout ceci n'a rien à voir avec le développement durable ou les économies d'énergies promises par Enedis et l'Etat.

--- 27/09/18 ---

> Plus de 170 scientifiques et médecins de 37 pays demandent un moratoire sur le déploiement de la 5G – cinquième génération de téléphonie mobile. Le lien.
La 5ème république, c'est bien foutu quand même : une poignée de riches promoteurs aidés par les politiques se partagent un nouveau gâteau dont nous n'avons aucun besoin, et qui de surcroît va nuire à notre santé, sans que ni la justice, ni les moutons que nous sommes ne bougent le petit doigt !

> Test fait par un collectif sur le Linky dans les 3 cas de figures suivants :

Maison saine : pas de compteur LINKY, pas de CPL,
Maison non équipée de LINKY, recevant le CPL des voisins,
Maison équipée de LINKY, recevant le CPL.


--- 26/09/18 ---

> 24 infractions à la loi par M. Jean-Pierre JOSEPH (bas de page), dont celle qui confirme que les compteurs appartiennent bien aux Maires, même s'ils ont délégué la gestion à autrui. 
Un argument juridique devrait être utilisé par les Maires qui refusent le Linky :

A défaut d'acte de déclassement du compteur, la Commune pourrait faire valoir devant le tribunal administratif, la nullité de la décision du concessionnaire de le remplacer par un compteur Linky.


--- 25/09/18 ---

Pau : un compteur Linky de leur immeuble s’embrase, les habitants sous le choc.
Enedis n'a pas eu le temps de le changer avant que la photo soit prise.

Pau : un compteur Linky de leur immeuble s’embrase, les habitants sous le choc


--- 22/09/18 ---
appel à témoin


--- 21/09/18 ---

Avis à tous les Maires ! Un article très détaillé sur les non-conformités sur lequel les Maires peuvent s'appuyer pour "arrêter" le Linky.
--- 20/09/18 ---
> Un article sur la 5g de Robin des Toits dont certains points sont communs avec le Linky, notamment sur le fait que les élus nous les imposent sans nous demander notre avis, ni nous dire à quoi cela sert vraiment pour en réalité servir des intérêts autres que ceux de la population et dans les deux cas au mépris de la santé publique. Voici donc un très bon exemple d'Oligarchie (voir photo du 19/09 juste en dessous).

Cyril Dion : "Nous devons créer un lobby citoyen"
Et pourquoi pas ? C'est la dernière carte légale et pacifique qu'on puisse abattre...

Un spécialiste des télécoms parle de la 5G

--- 19/19/18 ---

> A méditer :


Traduction de Oligarchie

> Glyphosate et Linky, même combat : lancement d'une plainte pénale nationale et d'une campagne d'analyses de contamination des citoyens.
A l’occasion de la défense de plusieurs militants faucheurs volontaires devant le Tribunal correctionnel de Foix en août 2017, nous avions émis l’idée que tous les « prévenus » ainsi que les avocats se soumettent à un test de dépistage de la présence de glyphosate dans notre organisme. Celà a très bien fonctionné et peut être même trop bien fonctionné puisqu’il est apparu que tous les prévenus étaient contaminés, que je suis contaminé et que ma compagne qui travaille avec moi est contaminée bien au delà des seuils admissibles dans l’eau potable. Pourtant, nous n’utilisons pas de glyphosate, nous tentons de manger sainement, nous buvons l’eau du robinet sensée être potable, nous ne sommes pas particulièrement exposés.

--- 18/09/18 ---

Voici un très bon article de l'Huma qui a travaillé sur le sujet contrairement à de trop nombreux médialobbies qui se contentent de répéter bêtement toutes sortes d’âneries vite fait-mal fait. Un bémol tout de même sur la dangerosité des ondes dont le sujet était sans doute trop vaste...

> Une lettre de refus peut utiliser l'humour, après-tout pas besoin de se justifier ! Puisqu'ils n'entendent pas les arguments qu'on leur oppose, un simple non pourrait suffire !


lettre de refus simplifiée

> Une tribune de José Mercier, notre Astérix philosophe.


--- 17/09/18 ---

Les collectifs Aveyronnais font action commune auprès du Préfet afin qu'il se prononce sur plusieurs points de dangerosité :


Les collectifs Aveyronnais font action commune auprès du Préfet

Les collectifs Aveyronnais font action commune auprès du Préfet

Les collectifs Aveyronnais font action commune auprès du Préfet



--- 16/09/18 ---

C'est un gag, voici un dysfonctionnement parmi d'autres :


dysfonctionnement du Linky



--- 15/09/18 ---

Arras: Sa facture multipliée par quatre, elle accuse Linky.


SÉRENT. UNE FACTURE EDF DE 20 000 EUROS: UN BUG DE LINKY?


> Montélimar NewsEnedis se prend les pieds dans le tapis en lâchant distraitement une vérité gênante sur son fameux compteur, et prend la tangente.

En début d’année, le conseiller municipal d’Espeluche André Clauzon avait souhaité que le conseil municipal s’exprime sur l’installation prochaine du controversé compteur Linky. Pour éclairer le débat il avait suggéré qu’une réunion publique soit organisée par la mairie. Le maire avait alors pris contact avec Enedis qui avait accepté d’envoyer un représentant rencontrer les élus avant de participer à une réunion publique en septembre.
Le conseil municipal a donc rencontré le représentant d’Enedis cet été, mais lors de la dernière réunion du conseil municipal le 3 septembre, le maire a informé les élus qu’Enedis avait annulé sa participation à la réunion publique, expliquant qu’il avait changé d’avis.
Selon un conseiller municipal, la raison de ce revirement est peut-être à trouver dans la prestation peu convaincante du représentant d’ENEDIS lors de son passage en mairie.
Devant le conseil municipal, celui-ci a notamment esquivé à plusieurs reprises le sujet du changement du mode de mesure de la consommation pour finalement admettre que les compteurs Linky mesureront bien des Volt.Ampère et plus des kiloWattheures, augmentant ainsi l'énergie consommée de 5 à 15%.

--- 14/09/18 ---

Pétition contre la 5G dont un article a été publié dans ce blog en bas de page.

--- 13/09/18 ---

C'est une première en France :
Le tribunal administratif de Toulouse confirme l’interdiction pour Enedis d’entrer dans les appartements et les maisons sans accord des propriétaires ou des occupants pour poser les nouveaux compteurs Linky.
Ceci est une confirmation bienvenue faite par la justice mais tous les collectifs, blogs, FB vous le disaient déjà.
Ceci-dit, ça fait du bien de se le faire confirmer et par voie de conséquence, les compteurs qui ont été posés alors que l'usager avait signifié son refus devraient être enlevés ! 
Refusez-donc ce Linky sans aucune crainte !

Le jugement complet ci-dessous :

TRIBUNAL ADMINISTRATIF
DE TOULOUSE
N°1803737
Préfet de la Haute-Garonne
Mme Fabien
Juge des référés
Ordonnance du 10 septembre 2018
RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS
Le juge des référés,
Vu la procédure suivante :
Par une requête enregistrée le 8 août 2018, le préfet de la Haute-Garonne, demande au juge des référés d’ordonner, sur le fondement des dispositions de l’article L. 554-1 du code de justice administrative, la suspension de l’exécution de l’arrêté du 16 mai 2018 par lequel le maire de la commune de Blagnac a réglementé les conditions d’implantation des compteurs communicants Linky.
Il soutient qu’il existe un doute sérieux quant à la légalité de cet acte qui est entaché d’incompétence, la commune ayant transféré sa compétence en matière de distribution d’énergie électrique au syndicat intercommunal d’électricité de la Haute-Garonne ; qui ne se fonde pas sur un risque avéré de trouble à l’ordre public et ne peut se fonder légalement sur le droit de propriété de la commune sur les compteurs ; dont les prescriptions relatives à l’accord préalable des usagers pour l’accès à leur logement et la transmission des données collectées par le compteur sont inutiles puisque reprenant l’état de droit existant.
Par mémoire enregistré le 29 août 2018, la société Enedis intervient au soutien des conclusions à fin de suspension du préfet de la Haute-Garonne par les mêmes moyens.
Par mémoire enregistré le 3 septembre 2018 la commune de Blagnac conclut au rejet du déféré et de l’intervention en faisant valoir qu’aucun des moyens n’est fondé dans la mesure notamment où l’arrêté contesté constitue un simple rappel de la réglementation existante en fait.
Vu le déféré n°1803736 par lequel le préfet de la Haute-Garonne demande l’annulation de l’arrêté précité.
Vu :
- la directive 2009/72/CE du 13 juillet 2009 relative aux règles communes pour le marché intérieur de l’électricité ;
- le code général des collectivités territoriales ;
- le code de l’énergie ;
- le code de justice administrative.
La présidente par intérim du tribunal a désigné Mme Fabien, vice-présidente, pour statuer sur les demandes de référé.
N°1803737 - 2
Les parties ont été régulièrement averties du jour de l’audience.
Au cours de l’audience publique tenue le 2 septembre 2018 à 14 heures 15 en présence
de Mme Kaminski, greffier d’audience, Mme Fabien a lu son rapport. Le préfet de la Haute-
Garonne, représenté par Mme Teppaz, la société Enedis, représentée par Me Quevarec et la commun de Blagnac représentée par M.Caylet ont conclu aux mêmes fins que leurs écritures par les mêmes moyens.
L’instruction étant close à l’issue de l’audience.
Considérant ce qui suit :
1. Aux termes de l’article L. 554-1 du code de justice administrative : « Les demandes de
suspension assortissant les requêtes du représentant de l’Etat dirigées contre les actes de la commune sont régies par le 3ème alinéa de l’article L. 2131-6 du code général des collectivités territoriales ci-après reproduit : "Art. L. 2131-6 (alinéa 3) le représentant de l’Etat peut assortir son recours d’une demande de suspension. Il est fait droit à cette demande si l’un des moyens
invoqués paraît, en l’état de l’instruction, propre à créer un doute sérieux quant à la légalité de l’acte attaqué. Il est statué dans un délai d’un mois." » .
2. La société ENEDIS, qui est en charge du déploiement des compteurs Linky, a intérêt à
la suspension de la délibération contestée. Par suite, son intervention au soutien du déféré du préfet de la Haute-Garonne doit être admise.
3. L’article 1 de l’arrêté déféré du maire de Blagnac du 16 mai 2018 relatif aux
conditions d’implantation des compteurs de type Linky dispose notamment que « L’opérateur chargé de la pose des compteurs Linky doit garantir aux usagers la liberté d’exercer leur choix individuel et sans pression pour : - refuser ou accepter l’accès à leur logement ou propriété ; ….
-refuser ou accepter que les données collectées par le compteur soient transmises à des tiers partenaires commerciaux de l’opérateur ». Ainsi d’ailleurs que le fait valoir en défense le préfet de la Haute-Garonne, de telles dispositions ne constituent qu’un simple rappel du droit existant.
Par suite, aucun des moyens susvisés n’est de nature à jeter un doute sérieux sur leur légalité.
4. En revanche, le moyen tiré de l’incompétence du maire de la commune de Blagnac
pour édicter les autres dispositions de l’article 1 de l’arrêté déféré ainsi que celles de l’article 2 est de nature à faire naître un doute sérieux quant à la légalité desdites dispositions.
5. Il résulte de ce qui précède que, jusqu’à ce qu’il soit statué sur le déféré aux fins
d’annulation, il y a lieu d’ordonner la suspension de l’exécution des dispositions des articles 1 et 2 de l’arrêté du maire de Blagnac du 16 mai 2018 relatifs aux conditions d’implantation des compteurs Linky à l’exception des dispositions citées au point 3 qui ne constituent qu’un simple rappel de l’état de droit applicable.
N°1803737
3
O R D O N N E :
Article 1er : L’intervention de la société Enedis est admise
Article 2 : Jusqu’à ce qu’il soit statué au fond sur la légalité de l’arrêté du maire de
Blagnac du 16 mai 2018 relatif aux conditions d’implantation des compteurs Linky, l’exécution des dispositions des articles 1 et 2 de cet arrêté est suspendue à l’exception des dispositions de l’article 1 citées au point 3.
Article 3 : Le surplus des conclusions du déféré du préfet de la Haute-Garonne est rejeté.
Article 4: La présente ordonnance sera notifiée au préfet de la Haute-Garonne, à la
commune de Blagnac et à la société Enedis.
Fait à Toulouse, le 10 septembre 2018.
Le juge des référés, Le greffier
Mme FABIEN Mme KAMINSKI
La République mande et ordonne au préfet de la Haute-Garonne en ce qui le concerne,
et à tous huissiers de justice à ce requis, en ce qui concerne les voies de droit commun contre les parties privées de pourvoir à l’exécution de la présente ordonnance.
Pour expédition conforme :

La greffière en chef,



--- 12/09/18 ---

> Ne zappez pas cette vidéo de l'ntervention de Aurelien Barrau au Climax festival 2018. Les problèmes du Linky ne sont qu'une partie des conséquences du comportement de nos politiques qui nous emmènent droit au crach ! 

--- 11/09/18 ---

Quand le compteur Linky débloque : la facture EDF d'un Breton multipliée par 10


--- 10/09/18 ---

Ajout au préambule du blog :

Pensez-vous qu'un simple compteur d'électricité puisse générer une levée de bouclier aussi importante ? La raison est simple : il ne s'agit pas d'un simple compteur mais d'un ordinateur dont seul Enedis a la maîtrise. Comme entrée en matière, voici quelques questions qu'il faut vous poser (et y répondre) :

Vous êtes locataire ou propriétaire de votre logement, c’est un sanctuaire dans lequel vous croyez être à l'abris des agressions extérieures, et pourtant... 
> Accepteriez-vous de laisser entrer des inconnus chez vous sauf si vous en êtes d'accord ? 
> Accepteriez-vous qu’en plus ils y restent et observent et relèvent vos faits et gestes et vous incitent à transmettre ces données à des sociétés tierces pour soit-disant faire des économies ? Ces fameuses données pouvant être hackées et utilisées pour un éventuel cambriolage...
> Accepteriez-vous qu’ils se permettent sans vous prévenir de couper l’électricité de certains de vos appareils domestiques pour lisser la demande 
sans aucune compensation financière, et qu'en cas de besoin ils récupèrent l’électricité de la batterie de votre voiture électrique quand vous en aurez une ?
> Accepteriez-vous que la grille tarifaire soit modifiée au point qu'il soit imposé un tarif différent toutes les demi-heures avec des hausses de prix importantes lors des pics de consommation ? (objectif final qui sera réalisé par étapes).
> Accepteriez-vous qu’on installe l’équivalent d’une antenne-relais émettant non-stop jour et nuit dans votre logement ?
> Enfin, accepteriez-vous qu’on vous fasse tout ça sans vous le dire et par dessus le marché en utilisant la ruse ou la force aux faux prétextes de la modernité et d'économies alors que l'objectif est bien d'augmenter les prix ?


Et pourtant en acceptant le Linky, vous acceptez le tout sans parler d’autres risques dont vous pourrez prendre connaissance dans ce blog !

--- 07/09/18 ---

ATTENTION : Un élément que nous connaissions déjà mais non exploité pourrait être utilisé par les usagers mais aussi par les Maires qui sont actuellement tous déboutés par le tribunal administratif et les préfets :
Maud Bigand a donné cette information lors de sa séance radio du mois de Septembre 2018. Ce sujet avait déjà été traité dans ce blog et se situe à la 15ème infraction à la loi, mais il reste sujet à interprétation car la norme concerne les nouvelles installations. 
Selon la logique, un simple changement de compteur ne nécessiterai donc pas le changement de la platine. La faille réside donc à prouver qu'il ne s'agit pas d'un simple changement de compteur puisque le Linky n'est pas un simple compteur et notamment dans sa conception car le Linky serait sujet à créer des arcs du fait de son disjoncteur intégré qui ne serait pas conforme. Il faut exploiter ce talon d'Achille pour que la justice se prononce. La justice pourra demander à Enedis et à des experts indépendants de préciser les éléments de ce texte qui restent ambigus (peut-être volontairement !) afin de déterminer s'il y a danger ou non de monter des Linky sur une platine en bois et en même temps de se prononcer sur la conformité du disjoncteur intégré !

Les Maires peuvent faire un arrêté suivant cet objet : Le Maire doit faire appliquer le règlement sanitaire départemental (qui est le même partout au niveau national), article 51, norme NFC 14100 pour laquelle Enedis ferai défaut. 

Le préfet ne pourra peut-être plus faire débouter cet arrêté via le tribunal administratif puisqu'il doit lui aussi faire respecter cette norme qui imposerai que le Linky soit monté sur une platine plastique ininflammable et non sur les platines actuelles en bois. 

Les Maires pourraient exiger que ceci soit fait pour les nouveaux compteurs à installer. 
Pour ceux qui n'ont pas été installés dans la norme : 
-- soit exiger d'Enedis qu'il modifie pour se conformer à la norme, 
-- soit qu'il dépose les Linky pour remettre les anciens compteurs. 
Dans tous les cas, le Maire pourrait faire dresser un procès verbal pour toutes les infractions constatées et distribuer des amendes à Enedis pour non conformité.

--- 04/09/18 ---

> Selon un ancien responsable de la métrologie du gaz et de l’électricité chez Ofgem, le régulateur britannique de l’énergie, l’introduction de la surfacturation aux heures de pointe est l’objectif réel des compteurs intelligents. Ce sont ses déclarations, justement, qui ont poussé la presse à demander des réponses précises à Scottish Power. M. Fulton avait d’ailleurs précisé : « On prétend que les compteurs intelligents sont sûrs et sécurisés. Ne pas en avoir un, parce qu’on n’en a pas besoin, est encore plus sûr et offre plus de sécurité. » Il avait également observé que le choix d’un opérateur intéressant se transformerait sous le nouveau système en « cauchemar total », dès l’instant où la modulation des tarifs en temps réel serait mise en place, les prix devenant impossibles à comparer.
Lien vers le document complet.

Extraits du document : 
« Les compteurs intelligents permettront aux entreprises de changer le coût de l'électricité toutes les 30 minutes, au titre de la «tarification des surtensions».

« Les compteurs intelligents permettront aux entreprises énergétiques d'introduire une « tarification des surtensions », ce que l'un des plus grands fournisseurs de gaz et d'électricité de Grande-Bretagne a admis pour la première fois. »

« De nouvelles tarifications, qui signifieront que le prix de l'énergie fluctue chaque demi-heure, seront introduites, dès que le régulateur de l'énergie leur aura donné le feu vert », a déclaré l’opérateur électrique « Scottish Power » au journal « The Telegraph ». »

« Les tarifs controversés s'appuient sur des compteurs intelligents et changeront radicalement la façon dont les ménages consomment de l'énergie, ce qui leur permettra de payer plus pour regarder la télévision, charger des applications électroniques et faire fonctionner la machine à laver pendant les périodes les plus prisées, comme le matin et le soir. »

« Les prix de l'énergie facturés au client dans le cadre de tels tarifs culmineront pour des événements spéciaux, comme à Noël et à Pâques, quand des millions de ménages utilisent tous des fours en même temps. »
> Un témoignage qui prouve que toutes les mauvaises méthodes sont bonnes pour installer un Linky malgré le refus de l'usager.


Un témoignage qui prouve que toutes les mauvaises méthodes sont bonnes pour installer un Linky malgré le refus de l'usager.


--- 29/08/18 ---

Pétition contre la 5G.

--- 28/08/18 ---


> Nicolas Hulot démissionne

"Qui dirige ce pays ? le gouvernement ou les lobbies ?" "Aucune feuille de route crédible n'a été établie par ce gouvernement pour répondre aux enjeux..."
Le mot du blog : depuis Macron rien n'a changé, on est toujours entre bonnets blancs et blancs bonnets, Nicolas Hulot n'avait d'autre choix que de jeter son bonnet !


Pourquoi le Linky brûle ? 

Voici un article d'un expert qui semble avoir trouvé la réponse.


> Pour les éventuels sceptiques, Suat Topsu, professeur de physique atomique à l’université Paris-Saclay nous explique de façon très compréhensible la dangerosité des ondes :

Pour communiquer, les objets connectés utilisent les mêmes bandes de fréquences que les fours micro-ondes. Et comme il s’en annonce des milliards, il serait temps de songer à leur dangerosité.

Le 31 mai à l’Assemblée nationale, l’Opecst (office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques) organisait une audition sur le thème de l’hypersensibilité électromagnétique. Il s’y est dit plein de choses intéressantes sur lesquelles nous reviendrons dans les mois à venir. Mais pour que chacun puisse partir en vacances avec les idées au clair, nous avons choisi de revenir sur la très pédagogique intervention de Suat Topsu, professeur de physique atomique à l’université Paris-Saclay. Ainsi, il a d’abord tenu à dissiper toute confusion entre les termes de puissance et d’énergie. « L’énergie, c’est la puissance intégrée sur un temps. Donc, quand vous avez une puissance faible mais un temps d’exposition long, vous avez une certaine quantité d’énergie qui est emmagasinée. Quand vous avez une puissance élevée et un temps court, vous avez la même quantité d’énergie. […] Vous pouvez vous brûler au troisième degré avec une simple bougie en [mettant votre main au dessus] quelques secondes. Mais vous pouvez vous brûler au troisième degré avec un radiateur à 25 °C en laissant votre main dessus toute la nuit. Pourquoi ? Parce que la quantité d’énergie absorbée, dans les deux cas, est la même. Il suffit de regarder le micro-ondes, qui chauffe nos plats, c’est du 2,4 Ghz. Et nous, on est composés à 70 % d’eau. Donc la question n’est pas de savoir si les ondes radio sont dangereuses – elles le sont –, mais quel est le seuil auquel on peut exposer les gens. » Bien que les cas d’électro-hypersensibilité se multiplient, les adultes d’aujourd’hui ne constitueraient encore qu’une population de transition, puisqu’ils sont nés avant l’avènement du téléphone portable. Et, surtout, avant le déploiement de l’internet des objets, qui constitue « la préoccupation majeure » de Suat Topsu. La planète pourrait compter 60 à 80 milliards d’objets connectés d’ici moins de dix ans. Comment fonctionnent ces objets ? Avec du 2,4 Ghz (puis grâce au réseau téléphonique, qui compte sur la 5G pour s’occuper de tout ça…). De quoi changer votre appartement en un grand four micro-ondes. « Quand vous avez un téléphone portable que vous utilisez pendant 5 heures dans la journée [ce qu’on vous déconseille déjà fortement de faire !, Ndlr], vous avez une énergie emmagasinée qui est la puissance du téléphone multipliée par 5 heures. Mais quand vous êtes sur un marché de l’internet des objets, avec des objets connectés partout, votre temps d’exposition explose, et donc l’énergie emmagasinée par votre corps aussi. » Conclusion de Suat Topsu : « la génération cobaye, malheureusement, ce ne sera pas nous, ce sera la génération de nos enfants ou petits-enfants ». Conclusion de L’âge de faire : les générations futures devront déjà s’adapter au changement climatique, alors si on pouvait leur foutre la paix avec les ondes radio des objets connectés, ce serait vraiment la moindre des politesses…

NB : Cette chronique est disponible sur ce lien a été initialement publiée dans le numéro de juillet 2018
du mensuel indépendant L’âge de faire

--- 27/08/18 ---

> Electricité : mauvaise surprise en vue pour les petits consommateurs.
> Lien vers la lettre de refus du compteur d'eau avec module radio relevé.

--- 26/08/18 ---

Encore un, on ne les compte plus...

Linky brulé


--- 25/08/18 ---

Communiqué de la Mairie de Berre L'Etang :

Communiqué de la Mairie de Berre L'Etang


--- 22/08/18 ---

> Un point juridique complet sur ce lien permet de confirmer que la loi et le code de l'énergie n'incriminent pas un usager qui a fermé (ou barricadé) la porte de son compteur situé à l'extérieur.

> Un rappel à la loi, c'est clair et net :


Un rappel à la loi


--- 21/08/18 ---

Le Linky ne peut pas brûler et n'est jamais la cause d'incendie (dixit Enedis), mais bien sûr !
On m'a posé un second compteur qui n'a pas tardé à brûler. Je précise que le jour de cet évènement, il n'y a eu ni foudre ni orage, phénomène qui aurait pu expliquer l'accident. Arrivée d'un troisième compteur en un an. Il a été posé dans le même encadrement toujours noir de fumée et à moitié brûlé.

Linky brulé

--- 19/08/18 ---

Le remplacement de son compteur électrique avait été programmé par Enedis à la suite d'une panne d'affichage rendant impossible les relevés. Une fois sur place, l'agent d'Enedis affirme qu'il n'a pas de compteurs ordinaires disponibles au dépôt d'Espéraza. Face au refus clairement exprimé, le compteur n'a pas été remplacé. Avec le soutien des membres du collectif Stop Linky, un nouveau rendez-vous a rapidement été programmé pour la pose d'un compteur ordinaire. La morale de cette histoire ? Refuser le Linky en toutes circonstances !  Le lien.

--- 17/08/18 ---

Protégez votre compteur s'il est accessible depuis la rue : non seulement vous en avez le droit mais vous avez le droit de défendre cette protection par tout moyen proportionné !

--- 16/08/18 ---

> Aidons nos amis de Corrèze (pétition) à résister à la campagne d'abattages des arbres dont la plupart sont centenaires pour des raisons affichées qui semblent plus que douteuses.
Lien de l'article

> Le relevé des compteurs classiques et Linky (puisqu'ils ne sont pas tous en mode de fonctionnement complet incluant la télé-relève automatique) sont bien inclus dans la Turpe. L'argument d'Enedis et du ministre de la transition énergétique (dans son courrier) nous menaçant de nous faire payer (en cas de refus du Linky) cette relève est donc un mensonge de plus puisqu'on la paye déjà !!!


taxe Turpe incluant la relève des compteurs

> Quelques rappels concernant la non obligation d'accepter le Linky et surtout ne pas demander une augmentation de puissance de votre compteur sans avoir fait appel à un électricien qualifié au préalable, et enfin que faire en cas d'incendie d'une habitation équipée du Linky.

--- 14/08/18 ---

La Gaule est conquise par Jules César, toute la Gaule ? non, il reste un petit village d'irréductibles qui si nomme Bovel... Le maire de Bovel est le seul en France à ne pas se soumettre et à continuer le combat moral et judiciaire malgré le jugement défavorable suite à sa délibération d'interdiction du Linky. Pour ceux qui préfèrent la vidéo à la lecture, c'est pas ici.

--- 13/08/18 ---

Voici une nouvelle positive : Enedis accepte de remplacer un compteur deffectueux par un compteur ancienne génération, pas un Linky donc !


Lettre d'Enedis confirmant le remplacement d'un compteur défectueux par un non-Linky


--- 17/07/18 ---

> Enedis a été obligé de s'effacer de la caravane du tour de France suite à l'hostilité du public sur son passage ! Le grand public commence à réagir... De toute façon, afficher un Linky sans expliquer et démontrer l’intérêt du produit était une erreur (une de plus), et comme le Linky n'a aucun intérêt mais que des inconvénients pour le public, Enedis ne pouvait rien vanter de son produit. Conclusion : aucune publicité efficace n'est possible avec ce produit, encore de l'argent public jeté par les fenêtres ! Au grand désarroi des citoyens, en France on ne change pas une équipe qui perd...


> A Saint-germain du Corbéis, un collectif affiche la couleur ! Bravo pour leur implication.





Enedis a été obligé de s'effacer de la caravane du tour de France

--- 07/07/18 ---

Démarchage abusif. Quand Linky s’acharne…
Jusqu'à 8 appels par jour ! Dans ce cas, il faut bloquer le n° de l'appelant pour les smartphones et pour les téléphones DECT, choisir un modèle qui permet de ne faire sonner le téléphone que dans le cas ou l'appelant figure dans le répertoire téléphonique.

> Pour l'action en justice collective, vous pouvez encore vous inscrire sur mysmartcab, le ton est donné, voyez plutôt :


Action en justice mysmartcab
action en justice mysmartcab
action en justice mysmartcab
action en justice mysmartcab


--- 06/07/18 ---

Les méthodes de bandits continuent

--- 05/07/18 ---

La pétition nationale vient d’être envoyée pour la 2ème fois aux députés par les collectifs participants, avec ceci dans le corps de mail : 
Madame, Monsieur le Député.

Pour la deuxième fois, nous vous interpellons car nos valeurs et nos droits sont bafoués et des risques qui n’existaient pas apparaissent à cause du déploiement du Linky. Nous vous demandons de bien en mesurer les conséquences présentes et futures. La suite...

--- 03/07/18 ---

> Voici un très bon article complet sur les risques de hacking au niveau du particulier, des entreprises et du pays ! Ci-dessous, la conclusion de l'auteur :
La conclusion qui s'impose, c'est qu'il faudra attendre une cyber-attaque avec une panne électrique généralisée, pour voir une réaction de notre gouvernement et des politiques. D'ici là, ERDF va imposer ses gadgets et vous faire payer, sachant pertinemment que la facture de ses abonnés va augmenter, et que ce nouveau compteur ne permet pas de faire des économies, mais tout le contraire, et en plus en nous espionnant en prime.


> Encore un Linky qui crame :


Encore un Linky qui crame

> Délibération de la ville de Fons, voilà un Maire qui en a et qui en plus justifie l'interdiction par les bons arguments !


délibération d'interdiction de la ville de Fons


--- 02/07/18 ---

Une information importante et une très bonne initiative de STOP LINKY COMTAT VENTOUX :

Enedis va faire de la publicité pour le Linky sur le tour de France