2 - Le Vrai/Faux du LINKY


Retrouvez tous les éléments en détail dans les pages suivantes et le lien vers la page comment dire non.

Il se contente de communiquer avec les concentrateurs sans entrer dans les habitations et le rapport hebdomadaire se fait uniquement le soir :

FAUX : il rentre chez vous dans toutes les lignes électriques et il y reste pour récupérer vos données. Il pollue votre habitat 24h24 et 7J/7. Le rapport hebdomadaire se fait bien en fin de journée mais il est impossible de dire à quelle heure du fait de l’activité constante du Linky (rapport du CSTB).

Et mes données personnelles ?
Elles seront stockées dans le Linky (pour quoi faire ?) et sur votre demande pourront être communiquées à des entreprises tierces pour vous proposer toutes sortes de services (inutiles) ou tarifications (alambiquées).

Y a t-il un risque de piratage ?
VRAI : cela a été démontré dans d’autres pays européens et le concentrateur est faillible (voir article Linky bien sécurisé ?). Le piratage individuel pourrait faciliter un éventuel cambriolage ou des coupures de courant et le piratage à plus grande échelle une catastrophe majeure avec notre parc de centrales nucléaires.

Y a t-il un risque d'incendie ?
En l'absence de preuves irréfutables provenant de rapports d'expertises contradictoires (qui ne sont jamais visibles du grand public !), il est impossible de répondre avec certitude à cette question. Une forte suspicion est permise lorsqu'on constate ces éléments : 
Le rapport complet d'un ancien ingénieur RTE qui explique les raisons de potentiels incendies ! (en fin de rapport).
> De sérieuses pistes sur les incendies par Maud Bigand.
> Des incendies très suspects !
> Extrait du mail envoyé à tous les députés d'Annie Lobe :
Samedi matin 16 janvier 2016 sur la radio RMC, Bernard Lassus le responsable Linky d'ERDF a reconnu que 8 incendies ont été causés par des compteurs Linky en France pendant la phase d’expérimentation en 2010-2011.

Le Linky n'émet pas plus d'ondes électromagnétiques qu'un frigo :
C'est l'arbre qui cache la forêt, l'argument favoris d'Enedis qui est repris en cœur par l’exécutif et les médias. C'est également ce qu'on appelle un mensonge par omission car la principale problématique ne vient pas des émissions du compteur lui-même mais de la diffusion incessante de données CPL dans toutes les cables électriques des habitats. Comme les lignes électriques ne sont pas blindées, elles se transforment toutes en antennes émettrices d’ondes électromagnétiques par rayonnement 24h/24 et 7j/7. Chaque habitat devient un émetteur ! 
Seriez-vous d'accord pour qu'on installe une antenne relais de téléphonie mobile chez vous ?  Et pourtant en acceptant le Linky et même si les fréquences ne sont pas identiques, vous répondez oui...
Le CSTB et l’ANFR le démontrent par des mesures prises chez plusieurs habitants en condition réelle de fonctionnement et le test de la radio confirme qu'aucun endroit de l'habitat n'est épargné par cette pollution. 

Les ondes électromagnétiques ne sont pas dangereuses :
Cette affirmation est monnaie courante et enfin voici l'argument massue qui est censé vous clouer le bec :
Nos produits répondent aux normes en vigueur ! 
Circulez il n'y a rien à voir...
1/ Il suffit de voir comment le glyphosate a été reconduit en Europe pour constater que les normes ne sont pas établies pour nous protéger mais pour les intérêts des lobbies. 
2/ Il est si simple pour les lobbies de commander des études de dangerosité auprès de certains scientifiques et de ne retenir que celles qui sont politiquement correctes pour affirmer qu'elles ne sont pas dangereuses. Les autorités se contentent de prendre ces résultats pour fiables en ignorant les résultats des études des scientifiques indépendants et le tour est joué !
Les scientifiques indépendants le disent : les émissions électromagnétiques du Linky s'ajoutent aux autres (2G, 3G, 4G, Wifi), dont le cumul est nocif pour la santé humaine, et pourrait créer des changements irréversibles dans l’organisme humain (DC Paul Héroux, rapport Bioinitiative…).
Par ailleurs, les politiques ne craignent rien à exposer la population à de nouvelles émissions électromagnétiques quitte à provoquer un nouveau scandale sanitaire puisqu’ils n’ont jamais été inquiétés par la justice dans les scandales sanitaires passés.

Mes factures vont augmenter :
VRAI : Le Linky va facturer la puissance apparente en Kva et plus comme votre ancien compteur la puissance active en Kwh ce qui donne un différentiel de 13%. 
La conséquence : votre abonnement risque de ne plus être adapté. Dans ce cas, le Linky va disjoncter régulièrement et vous serez obligés de prendre l’abonnement supérieur avec un surcoût d’environ 40€ par an.

Ce déploiement est-il contraire aux droits de l’homme ?
VRAI : Article 12 : "Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes

Le Linky est-il obligatoire ?
FAUX : aucune loi ni Européenne ni Française n’oblige le particulier à l’accepter, seule la loi Française oblige ENEDIS mais en aucun cas le particulier.

Peut-on me poser le Linky sans mon accord ?
Personne ne peut entrer chez vous de force si le Linky est à l'intérieur de chez vous. On entend beaucoup de désinformation (ou de présentateurs télé ou radio non informés) qui indiquent que si le compteur se trouve à l'extérieur, on ne peut rien faire. C'est faux, pour le cas d'une maison, si le Linky se trouve à l'intérieur du bornage de votre terrain (ce qui est souvent le cas), il est donc à l'intérieur de votre propriété selon la loi. 
Il est donc interdit d'y pénétrer sans votre accord explicite et encore moins de casser une protection de la porte d'accès au compteur.

Je dois l’accepter car c’est la loi - Je devrai le payer plus tard - On va me couper l’électricité - Je devrai payer la relève à pieds – Je dois l’accepter maintenant car de toute façon il doit être installé avant telle date :
Tout ceci est FAUX, sauf pour une chose : vous le paierez quand même à partir de 2021 et en plus avec des intérêts alors qu’ENEDIS dit aujourd’hui qu’il est gratuit (la cour des comptes).

Si je refuse, on va me harceler au téléphone ou tenter de m’intimider :
VRAI : mais ces méthodes sont punies par la loi et peuvent être maîtrisées (voir page Comment dire non).