01 novembre 2018

Refusez-le et signez la pétition nationale :

LINKXIT c'est la sortie du Linky de nos habitationsQue direz-vous à vos enfants quand ils vous demanderont pourquoi vous n'avez rien fait ? En acceptant le Linky, vous acceptez de polluer entièrement votre habitat, le transformant en antenne émettrice aux seuls profits d'Enedis. 
Le refuser est un devoir de citoyen qui n'est passible d'aucune sanction et permet de préserver le sanctuaire qu'est votre logement.
Ensemble nous pouvons et nous devons peser pour rétablir nos droits !

Signez la pétition nationale :


Avec les collectifs de France participant, nous avons envoyé cette pétition à tous les députés de l'assemblée nationale et tous les députés Français qui siègent à la commission européenne. 
Nous l'avons remis à Emmanuel MACRON le 12/03/18. 

Nous venons de la remettre à nouveau aux députés le 05/07/18 accompagnée d'un texte dont vous pourrez lire le contenu en bas de cette page.

A ce jour, ni le Président, ni aucun député n'a répondu à aucune pétition dont le total pèse tout de même plus de 700 000 signatures ! Personne ne parle du Linky, ni le Président, ni le gouvernement, ni les députés (à part LFI et les verts récemment), comme si le problème Linky n'existait pas ! Étonnant non ? La raison ?

La grande majorité de la population n'étant pas ou peu informée (malgré le travail des collectifs et avec l'aide des médialobbies), Enedis se hâte d'installer les Linky le plus vite possible. Une fois le pays colonisé, les usagers ne pourront plus réagir ! On est bien dans un régime sournois de type totalitaire ! Il est donc primordial de refuser le Linky et d’empêcher son extension.

Même s'il fait mine de les ignorer, l’exécutif observe les contenus et le nombre de signataires des pétitions, au même titre que les sondages. Plus nous serons nombreux à les signer, plus ils auront conscience de notre parfaite connaissance des sujets suivants :
> Les normes ne nous protègent pas car elles sont établies pour les besoins des lobbies.
> Nos droits sont bafoués.
Plus ils auront conscience que nous ferons ceci :
> Nous serons proactif lors des prochains votes pour dégager les politiques qui ne respectent pas nos droits et continuent de se cacher derrière ces normes obsolètes pour nous ajouter toujours plus de pollution électromagnétique.

---------------------------------------------------------------------------

Liste des plus importantes pétitions en cours contre le Linky :


Total au 30/01/18 :247 484
Total réactualisé le 03/12/18 :698 534
La désinstallation totale des compteurs Linky dans ce pays !156 101
PÉTITION NATIONALE POUR METTRE LE COMPTEUR #LINKY HORS D’ÉTAT DE NUIRE.126 019
Retrait des installations des @CompteurLinky62 655
Pour la reconnaissance d’un droit personnel au refus de l’installation de Linky chez soi56 166
Pour un moratoire, mettant immédiatement fin au déploiement des compteurs Linky43 198
Agressions physiques, violations de domiciles, menaces, mensonges, etc : STOP aux exactions des installateurs de compteurs LINKY !34 759
Nous demandons au premier représentant de l’État d’user des pouvoirs qui vous sont conférés pour que cesse définitivement le déploiement du nouveau compteur Linky25 717
Stop Linky (Next up)24 595
Pour préserver la santé de tous, dites NON aux compteurs communicants dit intelligents #Linky23 109
Contre les compteurs Linky !19 994
Pas de Linky à l'école de Vœuil-et-Giget19 927
PROTEGEONS NOS ENFANTS CONTRE LES COMPTEURS #LINKY DANS LES CRECHES ET LES ECOLES18 774
PAS DE LINKY ET AUTRES COMPTEURS COMMUNICANTS SANS GARANTIES !16 187
LETTRE OUVERTE A ENEDIS EN REPONSE A SA LETTRE ANONYME - RAPPEL A LA LOI14 848
Pour une réunion publique sur les compteurs LINKY avec Enedis, la société 5com et l'association Anti-Linky13 396
Pour une délibération à la mairie de Paris pour un refus de compteur Linky13 354
Linky c'est non !10 728
Contre l'installation des nouveaux compteurs Linky9 529
Refus du compteur à radiofréquences linky dans la métropole grenobloise6 121
Pour l’arrêt du déploiement linky et pour son retrait3 357

La pétition de "Que choisir" ne figure pas dans cette liste car elle prend pour acquis l'installation des Linky. Au lieu de prôner la réduction des émissions d'ondes électromagnétiques, elle en prône l'augmentation en demandant de mettre en service gratuitement les modules ERL qui fonctionnent par ondes Wifi, ce qui est une aberration, nous conseillons vivement de ne pas la signer !



---------------------------------------------------------------------------


Mail envoyé aux députés le 05/07/18 avec la pétition.
Madame, Monsieur le Député.
Pour la deuxième fois, nous vous interpellons car nos valeurs et nos droits sont bafoués et des risques qui n’existaient pas apparaissent à cause du déploiement du Linky. Nous vous demandons de bien en mesurer les conséquences présentes et futures et de ne pas écouter uniquement le ministre de l’écologie, qui a changé d’avis sur le Linky depuis qu’il est en poste, et dont la seule réaction est de demander à Enedis de mieux expliquer à la population l'intérêt de ce programme. La population qui s’est intéressé à la question a très bien compris de quoi il s’agit et nous vous demandons vigoureusement d'y remédier :


- Les normes concernant les émission électromagnétiques sont obsolètes et totalement liberticides et doivent donc être revues,
- Le principe de précaution doit s’appliquer car les scientifiques indépendants le disent et l’OMS a classé les ondes électromagnétiques “peut-être cancérogène”, par conséquent : pas de nouvelle pollution électromagnétique et encore moins obligatoire au sein de nos habitations,
- Le droit à la vie privée (récupération automatique et non désactivable des données),
- La maîtrise pleine et entière de tous nos appareils électriques dans nos habitations (sans manipulation par intrusion d'Enedis ou de tout autre prestataire),
- Les risques accrus d'incendie,
- Les risques de hacking qui n’existaient pas,
- Le respect des droits de l'homme, du droit pénal et commercial,
- Le droit de refuser un objet connecté et par conséquent le Linky,
- La pose forcée par ruse, manipulation ou agressivité (de nombreux exemples en attestent),
- Le harcèlement des usagers qui refusent (de nombreux exemples en attestent).


Les citoyens devraient être défendus par les députés de l'assemblée nationale qui ont été élus par leurs votes. A ce jour, seuls des députés de LFI ont tenté de rétablir nos droits et notre liberté de choisir. Les autres sont soit mal informés, soit en accord et dans les deux cas c’est inadmissible. Nous vous rappelons que vous êtes rémunérés avec l'argent de nos impôts et qu’avant de privilégier les lobbies ou les mauvais choix d’Enedis et de l’Etat, ce sont les droits et libertés des citoyens qu’il convient de faire respecter. Combien de temps encore allez-vous faire comme si ces revendications étaient illégitimes ou infondées ? Combien de temps encore allez vous ignorer les faits ainsi que les 450 000 signataires des pétitions contre le Linky, lesquels seraient bien plus nombreux si les médias diffusaient toute l’information ?
Nous demandons de voter une loi pour :
--- Que le refus soit reconnu. En cas de non respect du refus : une condamnation de l’opérateur doit permettre de lui infliger une amende et le replacement à ses frais du Linky par un compteur ancienne génération.
--- Que les capteurs Linky ne soient installés qu'à ces conditions :
> L'usager doit recevoir un nouveau contrat papier qui détaille précisément toutes les options, fonctionnalités, conséquences présentes et futures.
> Un délai suffisant (1 mois minimum) entre la réception du nouveau contrat et sa signature éventuelle par l'usager doit être impérativement observé, si l'usager ne signe pas le contrat : pas de Linky.
> L’usager doit également bénéficier d’un délai de rétractation après installation.
--- La désactivation des concentrateurs déjà installés et celle du CPL entrant dans les habitations.
--- La désinstallation et le remplacement par un compteur électronique sans CPL, sans délai dans tous les lieux publics.
--- La désinstallation et le remplacement par un compteur électronique sans CPL, sans frais, sur demande des usagers (particuliers et entreprises).