02 janvier 2018

Vente forcée, pose forcée, menaces, mensonges...

Voici une entreprise d'état demandant à ses sous-traitants de se comporter comme des bandits !

Les consignes de pose d'ENEDIS à ses sous-traitants

La fiche complète :

La fiche complète des consignes de pose

Voici le document relatif aux primes sur objectifs proposées aux entreprises de pose de Linky avec des bonus mais aussi des malus si les objectifs ne sont pas atteints, si les sous-traitants franchissent la ligne rouge au niveau comportement mais encore plus grave au niveau sécurité, c'est leur responsabilité mais c'est d'abord celle d'Enedis !


Tarification destinée aux entreprise de pose d'Enedis


Quant à la vente forcée : "vous n'avez pas le choix car c'est la loi". C'est ce qu'entendent les usagers qui refusent par téléphone. 
Ci-dessous : la lettre de réponse d'ENEDIS à un abonné qui a refusé le Linky par courrier. C'est subtilement tourné, mais à la lecture de ce courrier il semble que nous n'avons pas le choix alors que nous l'avons ! Nous sommes bien en présence de vente forcée. (Un modèle de lettre type de réponse à ce courrier est disponible dans la page "Comment dire non".) 

ENEDIS formule son courrier de façon à ce qu'on pense que nous n'avons pas le choix
La suite du courrier

La dernière ruse en date : ENEDIS prétend qu'il y a un dysfonctionnement sur une série d'appareils, ENEDIS parle du compteur bien sûr, mais on ne sait pas s'il s'agit de celui du client qui a reçu le courrier ! En objet de la lettre, il est quand même indiqué : remplacement du compteur. Ce courrier est tout simplement abracadabrantesque !!!  

ENEDIS prétend qu'il y a un dysfonctionnement pour remplacer le compteur

Visiblement, ENEDIS est très prolifique, maintenant, il s'agit d'un dysfonctionnement heures pleines !

ENEDIS prétend qu'il y a un dysfonctionnement en heures pleines pour remplacer le compteur

Un courrier envoyé par un sous-traitant d'ENEDIS : 
1/ Le compteur appartient à ENEDIS : Archi faux
2/ Il y a obligation de le remplacer :  faux également !


Un courrier envoyé par un sous-traitant d'ENEDIS

Visiblement, ENEDIS ou son sous-traitant non seulement ne tiens pas compte des affiches et protections de l'ancien compteur, mais en plus casse la porte sans la remplacer !

ENEDIS ou son sous-traitant non seulement ne tiens pas compte des affiches



Le 21/03/18 : les poseurs cassent la porte, tout ceci est normal dans une dicracie (oui ce mot n'existe pas : démocratie il faut oublier, dictature pas tout à fait mais presque, dicracie est entre les deux !)

les poseurs cassent la porte

Cette Biterroise qui avait refusé le Linky par courrier est victime de harcèlement téléphonique car son compteur est situé à l'intérieur de l'habitation et les poseurs ne peuvent pas forcer la porte d'entrée ! Beaucoup de récalcitrants dont le compteur n'est pas accessible subissent comme elle plusieurs coups de fils par jour : "On me dit que la pose est obligatoire. Par courrier, on sous-entend aussi que le contrat pourrait être rompu et donc que l'on pourrait nous couper le courant..." dans la même veine, voici ce qu'on lui dit par téléphone : "Les compteurs doivent tous être changés d'ici 2021. Ce changement est obligatoire. S'ils le refusent, alors le changement du compteur et le déplacement du poseur seront à leur charge."

Cette Biterroise qui avait refusé le Linky par courrier est victime de harcèlement


Le ministre d'Etat qui était contre le Linky a changé d'avis depuis qu'il est en poste. Mieux, il a appris la plaquette d'ENEDIS par cœur, et encore mieux, il menace les récalcitrants que la relève devienne payante s'ils s’entêtent ! (fin du courrier).

Le ministre d'Etat menace les récalcitrants que la relève devienne payante s'ils s’entêtent

2ème page du courrier

Paimpont : Des opposants au compteur Linky jugés à Rennes pour violence :
Un habitant refuse qu'on lui pose un Linky, en plein mois de Février, le poseur qui avait commencé son travail en enlevant les plombs et en coupant l'électricité sans prévenir l'habitant menace de repartir sans remettre les plombs s'il ne peut pas installer le Linky ! ...

Paimpont : Des opposants au compteur Linky jugés à Rennes pour violence



De mieux en mieux : Une personne âgée de 88 ans agressée par l'installateur !

Une personne âgée de 88 ans agressée par l'installateur

2ème page

3ème page