01 février 2018

Les normes sous le contrôle des lobbies...

On devrait pouvoir faire confiance aux politiques et aux élus pour l'établissement des normes, l'exemple qui suit prouve que les normes sont établies pour les besoins des lobbies et dans le déni total des alertes et recommandations des scientifiques indépendants : voici comment l'Europe établit la non dangerosité du Glyphosate. On ne peut alors que soupçonner la légitimité des seuils établis pour les émissions d'ondes électromagnétiques.

Pour ceux qui n'ont pas le temps de regarder la vidéo, voici le passage important :

BOURDIN DIRECT, J.J. BOURDIN reçoit Marie DUPIN, ils nous révèlent documents à la main, dont certains filmés en gros plan, je cite :  « l'EFSA, l'autorité européenne de sécurité des aliments censée être 100% indépendante, remet en 2015 son rapport sur le glyphosate en vue du renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché européen, et conclue à la non dangerosité du Glyphosate pour la santé humaine : des parties importantes de ce rapport sont des copier/coller du dossier de demande de renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché écrite en 2012 par la Glyphosate task force (le lobby du glyphosate dont le principal acteur est Monsanto). » Devinez le résultat : l'Europe a renouvelé l'autorisation de mise sur le marché ! 



---------------------------------------------------------------------------
Un autre exemple : Cette autre vidéo de France 5 traite des nanoparticules. On retrouve exactement le même comportement de l'EFSA qui continue de sévir en toute impunité. Qui sont les plus coupables ? les membres de l'EFSA ou ceux de la commission européenne qui savent parfaitement de quoi il en retourne puisqu'ils sont eux-mêmes en contacts incessants avec les lobbies, ou encore nos politiques nationaux qui ne peuvent pas ignorer tout ça ? Le clou du spectacle à partir de la 41ème minute.


---------------------------------------------------------------------------

Voici encore un très bon exemple : Nicolas Hulot était contre le Linky et a changé d'avis depuis qu'il est ministre.
Comment dire non à EDF qui a financé sa fondation jusqu'en 2012 à hauteur de 460 000 € et 100 000€ depuis ?


liste des donateurs à la fondation Nicolas Hulot

---------------------------------------------------------------------------


Les normes des experts indépendants sont jusqu'à 4000 fois inférieures aux normes Européennes


La réglementation nous protège-t-elle ?

---------------------------------------------------------------------------

L'Europe depuis 2011 recommande aux Etats membres de réduire autant que possible l'exposition aux champs électromagnétiques, elle recommande également de revoir les normes qui selon ses dire présentent de graves faiblesses ! (Ça c'est la formule politiquement correcte pour ne pas dire normes délirantes !)

---------------------------------------------------------------------------


Comment les lobbies nous font croire qu’il n’y a pas de problème avec les ondes électromagnétiques.

le doute est savamment entretenu par les lobbies des télécoms, avec l’aide de quelques chercheurs proches de l’industrie.

Encore aujourd’hui, l’ICNIRP estime que les ondes ne sont dangereuses qu’à partir du moment où elles font augmenter la température du corps humain. Ce sont les « seuls effets sanitaires avérés des radiofréquences », affirme le site internet du gouvernement français consacré aux ondes électromagnétiques. Sur la base de ces assertions, la France a fixé le seuil limite d’exposition aux ondes à un niveau compris entre 41 et 61 volts par mètres selon la fréquence. Un seuil tellement élevé qu’il n’est quasiment jamais atteint. Les associations demandent une limite à 0,6 volts par mètre, soit… cent fois inférieur.

Dans son documentaire Nancy de Méritiens explique que l’ICNIRP a contribué à maintenir des seuils légaux d’exposition aux ondes très élevés, en particulier en France : « Pourtant à Bruxelles, le seuil est de 3 volts par mètre. En Chine, en Inde et en Russie ils ont changé la loi récemment et le seuil est de 6 volts par mètre. 
Cela veut dire que là bas on considère que le seuil de 61 volts par mètre ne convient pas du tout ! »