01 septembre 2018

Les raisons cachées du programme Linky…

big dataNous avons la confirmation par la cour des comptes que ce programme ne va pas profiter aux usagers mais bien à ENEDIS. Ça c’est fait… Alors POURQUOI prendre tant de risques concernant le hacking sur le réseau et sur les données personnelles, et tant de risques sur la santé de la population ?



Voyons d'abord les raisons qui ne sont utiles que pour ENEDIS :


> Les économies réalisées sur le dos des releveurs.
> Couper l’électricité à distance.
> Détecter les fraudeurs.
> Détecter une panne.
> Gérer la transition écologique : pipeau, les anciens compteurs savent le faire et d’autres solutions sont possibles pour la courbe de charge.
> Lisser les pics de consommation en opérant à de plus ou moins longues microcoupures d’électricité (avec quels risques de pannes ou d'incendie ?), et ce gratuitement sur notre dos à tous alors qu'aujourd’hui EDF rémunère les entreprises les plus consommatrices pour obtenir le même résultat.
> Devenir opérateur Big data et faire profiter contre une très grosse rémunération à de nouveaux acteurs le fruit de la récolte de nos données personnelles contre des prestations inutiles ? (ce point d’interrogation est-il bien utile ?)
> Bonus de 785 millions d’euros qui seront payés par les usagers au profit d’ENEDIS au titre de remboursement des intérêts sur l’avance faite par ENEDIS ! (ah oui, pour ceux qui ne le savent pas encore : le Linky n’est pas gratuit…)

Bon alors quelle est la raison cachée qui l’emporte contre vents et marées pour nous imposer ce foutu capteur-mouchard et accessoirement compteur ?

Encore un peu de patience, faisons un bond dans le futur proche :
Tous les Linky sont installés (même pas en rêve), tous les recours en justice sont perdus (la justice peut-elle vraiment faire ça ?)
Un 1er indice : tous les appareils électriques dans nos habitations sont Linky ready c’est à dire qu’ils sont reconnus par votre Linky, celui-ci saura compter leur consommation individuelle et leur couper la chique en cas de besoin (oui les fameuses microcoupures). Rappelons qu’ENEDIS ose encore aujourd’hui nous dire que le Linky ne sait ou ne saura pas reconnaître votre frigo de votre télé !

Voici un visuel publié sur le site de la CRE qui nous montre de quoi est capable le Linky via son interface TIC. Ceci est valable pour les microcoupures dont nous venons de parler, mais il sera possible de piloter les appareils électriques à distance (pour quoi faire puisque tous ces appareils sont déjà dotés de programmateurs ?) et enfin de récupérer de l'électricité stockée chez vous dans les batteries de votre voiture électrique ou dans des batteries de stockage (voir la fin de l'article).


Interface TIC du Linky

Un dernier indice : Les voitures hybrides et 100% électriques représentent la majorité des ventes en France…

La raison cachée est un chiffre : 67 milliards d'Euros !

Pensez-vous que l’état va s’asseoir sur les 67 milliards que représentent les plus de 60% de taxes sur le carburant ? 

La MAXI TAXE doit rester d’une façon ou d’une autre la MAXI TAXE. Nous aurons donc une facturation différenciée selon si on tond sa pelouse ou si on recharge son véhicule électrique car force doit rester à la TAXE !!!


Taxe carburants

La 2ème raison cachée est à nouveau liée à une augmentation tarifaire (on vous rappelle qu'Enedis nous "vend" le Linky pour faire des économies) : 

Comment augmenter fortement les prix (sans que cela ne se voit) ? En faisant en sorte qu'on ne puisse pas comparer, comment ? en cassant le moule (la tarification actuelle) et en vous présentant un nouveau moule. Aujourd'hui, la plupart des usagers ont un contrat avec un prix au Kw/h quelle que soit l'heure de la journée, un pas vers le nouveau moule avait déjà été fait en différenciant les heures pleines et heures creuses. Le vrai changement va se situer au niveau de la différenciation de l'offre (au moins 4) avec en plus des heures pleines - heures creuses, des offres hiver - été, des créneaux horaires de consommation avec 4 plages temporelles : autrement dit l'électricité coûtera beaucoup plus cher aux heures de pointes en hiver et au cœur de l'été lors des pics de chaleur (la clim) et moins cher au printemps et en automne et aux heures ou on ne s'en sert pas ! 
Tout ceci se fera par étapes pour ne pas faire de rejet ! Car l'objectif final est le même que celui de nos amis Anglais : faire une tarification à la demi-heure. Voici des extraits du document

« Les compteurs intelligents permettront aux entreprises de changer le coût de l'électricité toutes les 30 minutes, au titre de la «tarification des surtensions».

« Les compteurs intelligents permettront aux entreprises énergétiques d'introduire une « tarification des surtensions », ce que l'un des plus grands fournisseurs de gaz et d'électricité de Grande-Bretagne a admis pour la première fois. »

« De nouvelles tarifications, qui signifieront que le prix de l'énergie fluctue chaque demi-heure, seront introduites, dès que le régulateur de l'énergie leur aura donné le feu vert », a déclaré l’opérateur électrique « Scottish Power » au journal « The Telegraph ». »

« Les tarifs controversés s'appuient sur des compteurs intelligents et changeront radicalement la façon dont les ménages consomment de l'énergie, ce qui leur permettra de payer plus pour regarder la télévision, charger des applications électroniques et faire fonctionner la machine à laver pendant les périodes les plus prisées, comme le matin et le soir. »

« Les prix de l'énergie facturés au client dans le cadre de tels tarifs culmineront pour des événements spéciaux, comme à Noël et à Pâques, quand des millions de ménages utilisent tous des fours en même temps. »


Conclusion : non seulement on va payer beaucoup plus mais les offres ressembleront à des usines à gaz impossibles à comparer...

Encore une fois, rien ne doit justifier (encore moins une taxe) d’exposer la population à une pollution qui plus est au sein même de son lieu de vie, de bafouer les droits de l'homme et diverses lois pénales... 
Nous ne cesseront jamais de le dire : personne ni quoi que ce soit ne rentre chez nous sans notre autorisation !
Mesdames et Messieurs les politiques, vous qui êtes les champions du monde de la taxe : trouvez vite un plan B car le LINKY sera tôt ou tard EXIT !

Un article intéressant du 19/06/18 nous permet d'ajouter une autre raison cachée :

le président du régulateur de l'énergie Jean-François Carenco défend le compteur face aux "carabistouilles" : 
Que veut dire exactement carabistouille ? Le dictionnaire donne comme définition : bobard, mensonge, tromperie, ânerie... Voici ce que ce personnage qualifie de carabistouilles contre le Linky : 
les graves dysfonctionnements, appareils électriques détruits, factures qui explosent, données personnelles pillées, risques de hacking, risques d'incendies, pollution électromagnétique, risques sur la santé, droits de l'homme et droit pénal et commercial bafoués  !!! Ça se passe de commentaires, soit il n'est informé sur rien et dans ce cas c'est de l'incompétence absolue, soit il est très bien informé et dans ce cas il est tombé dans la marmite de carabistouilles quand il était petit !!!
Dans cet article, on peut tout de même noter quelque-chose d'intéressant, il dit que le Linky permettra entre autres de gérer le vehicle-to-grid, je cite : "qui permet de réinjecter l'énergie stockée dans un véhicule électrique dans le réseau".
Voyons ce qui peut se produire de concret avec ce système : imaginons que vous avez rechargé votre véhicule électrique (ça prend des heures) pendant la nuit et qu'au matin vous êtes prêts à aller au travail avec votre véhicule, sauf que nos "amis" d'Enedis avaient besoin de récupérer de l'électricité et ont vidé vos batteries !!! 
La recharge que vous avez payé s'est envolée. Enedis va t-elle vous rembourser l’électricité prélevée ? Peut-être. Et la location de voiture que vous devrez payer pour vous rendre au travail ? C'est peu probable !